Médecine intégrative 4P

Par Carole GIRARD

Grâce aux découvertes scientifiques de ces 10 dernières années, la Médecine allopathique moderne trouve désormais un soutien de premier plan dans la Médecine Intégrative. Appelée il y a encore peu Médecine du Futur“, la Médecine intégrative est désormais une réalité, même si elle est peu développée en France. Cette approche thérapeutique de “bon sens et bienveillante” que je m’efforce de pratiquer, permet de prévenir et traiter de nombreuses maladies de civilisation. Le patient qui respecte le protocole mis en place affirme très souvent qu’il se sent “REVIVRE” !

Parce que nous sommes unique, la prise en charge personnalisée que je vous propose intègre les prescriptions de votre médecin traitant ou spécialiste, aux soins alternatifs que je pratique (à base de plantes, probiotiques, compléments vitaminés, exercices de relaxation, massage énergétique … en fonction de vos besoins).

Effets synergiques de la médecine de ville associée aux médecines alternatives

Parmi les maladies pouvant être traitées de manière naturelle par la Médecine Intégrative figurent : le diabète, les dérèglements de la thyroïde, l’hypertension, le surpoids, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les maladies neurodégénératives comme Alzheimer, mais aussi l’intoxication aux xénobiotiques (pesticides, métaux lourds, adjuvant de vaccin), l’infertilité (ou plutôt difficultés à procréer), les troubles hormonaux, la dépression, etc.

La Médecine Intégrative 4P en pratique

Il s’agit d’une approche de santé globale fondée sur des études scientifiques et des faits précis (analyses de sang, urine, selles, salive du patient). Elle s’appuie sur le constat que notre capital génétique, notre alimentation, notre mode de vie, notre état d’esprit … influencent nos gênes : c’est le concept de l’épigénétique.

Comme le rappelle le Professeur CASTRONOVO lors de ses formations, la Médecine 4 P est à la fois :

  • Prédictive
  • Personnalisée
  • Préventive
  • Participative
Colloque un autre regard sur le cancer et la génétique – 2015 Centre Ressource Aix en Provence – Intervention du Prof. Vincent CASTRONOVO

Une médecine de bon sens fondée sur les principes d’Hippocrate

“L’homme doit harmoniser l’esprit et le corps”

Hippocrate

A titre d’exemple, il a été démontré que le traitement d’un patient atteint d’un cancer et sous chimiothérapie donne de meilleurs résultats de guérison s’il est associé à une prise en charge micro-nutritionnelle axée sur l’optimisation du microbiote intestinal, réalisée notamment par un naturopathe micro nutritionniste (“Microbiote intestinal et cancer: de la pathogenèse à la thérapie” janvier 2019 – PUBMed & “Modulation de l’efficacité de l’immunothérapie anticancéreuse par le microbiote intestinal” – février 2019 – Discovery Medecine).

Pourquoi les traitements médicaux classiques ne fonctionnent pas sur tout le monde ?

Un organisme sain et en santé doit disposer en quantité et qualité de toutes les vitamines, oligo-élements et micro-nutriments nécessaires à son fonctionnement optimal variable selon le polymorphisme génétique de chacun (c’est-à-dire lié en grande partie à l’hérédité). Mais cela ne suffit pas !
Que vous vivez à Clermont-Ferrand ou ailleurs en France, encore faut-il que vous ayez une hygiène de vie en adéquation avec vos besoins. C’est en ce sens que la Médecine Intégrative s’intéresse à :

  • l’environnement dans lequel vit la personne (qualité de l’air et l’eau, pollution électromagnétique, nuisances …)
  • l’énergie vitale de son corps (organe, mitochondrie, hormone, sang, lymphe, fluides …)
  • l’état d’esprit dans lequel elle évolue (présence d’une personne toxique dans son entourage ?)
  • son régime alimentaire (régime méditerranée, végétarien, épicurien, “Western Diet” …). Je vous rassure, il n’y a pas (à ma connaissance) de “bon régime alimentaire” : il y a en fait celui qui VOUS correspond le mieux pour aller mieux, vivre le plus longtemps possible en santé physique et avec des fonctions cognitives optimales (attention, mémoire, fonctions exécutives).
Médecine Intégrative : lieu de vie, alimentation, relationnel, vitalité, émotions …

En quoi consiste la prise en charge du patient en Médecine 4P ?

La prise en charge individuelle et personnalisée du patient permet d’obtenir de meilleurs résultats, plus rapidement et sans effets iatrogènes (effets secondaires indésirables fréquents avec les médicaments). Elle associe la Médecine conventionnelle allopathique (analyses et examens) aux médecines alternatives : notamment la micro-nutrition, la phytothérapie, la relaxation, l’ostéo énergétique, les programmes détox (ex : métaux lourds), les massages (fascias, viscérale, réflexologie plantaire, trigger points, pierres chaudes …), le Bol d’air Jacquier ou encore l’acupuncture (Médecine Traditionnelle Chinoise). J’ai été formée à ces différentes approchent, et comme aiment à dire mes patients “ma boîte à outils est bien fournie !“.

En préparant ensemble votre programme personnalisé de retour vers une santé optimale, nous définissions des objectifs réalistes et tenables dans la durée en termes de :

  • de consommation d’aliments ;
  • de relations individuelles et collectives ;
  • de gestion du stress et des émotions ;
  • d’emploi et de rythme de travail ;
  • de lieu de vie ;
  • d’activités physiques et ludiques
  • de budget

“Marche après marche, on accède à sa zone de bien-être.
Mais le plus important sera de la conserver”.

Proverbe intemporel

Diplômée de la Faculté de Médecine Paris Descartes, j’ai été formée notamment par les Docteurs Vincent CASTRONOVO, Sarah MERRAN, Pierre MALDINEY, Anne LUCAS et Serge BALON-PERIN. Je travaille à vos côtés pour établir un Programme personnalisé d’hygiène vitale que vous pouvez suivre à votre rythme.

Source et définition

  • Maladies de civilisation : selon le Pr. Henri JOYEUX, il s’agit principalement des maladies cardio-vasculaires (hypertension, artériosclérose …), des maladies du métabolisme (diabète, obésité, surpoids …), des maladies auto-immunes et de l’immunité (hépatites chroniques, rhumatismes inflammatoires, douleurs, allergies, décès lié au COVID …), des maladies dégénératives (rhumatismes, affections neurologiques et sensorielles comme Alzheimer et Parkinson, cancers …). Saviez-vous qu’il s’agit de la première source de décès dans les pays industrialisés ces 20 dernières années ? Les maladies de civilisations sont la conséquence de notre mode de vie. Nous mangeons trop gras (acides gras TRANS), trop sucré, trop transformé, trop pollué (pesticides, toxines), trop en quantité. Dans le même temps, nous polluons notre corps avec des perturbateurs (tabac, vapote, alcool, drogue, pilule contraceptive, composés chimiques des médicaments, gaz d’échappement, ondes électromagnétiques du Wifi, Bluetooth, GPS, 4G, 5G, etc.), tout en ayant une activité physique insuffisante et un stress de plus en plus important alors que nous avons TOUT pour être heureux.
    Tout ce cocktail fait exploser le nombre de ces nouvelles maladies et de plus en plus tôt. Et pourtant, nous savons aujourd’hui comment – avec la Médecine Intégrative 4P – prévenir la maladie, détoxifier lorsqu’elle est présente, et donner plus de temps aux cellules pour se réparer afin de guérir. Parfois, nous mettons en évidence que le patient vit ou travaille dans une ambiance toxique pour lui qui épuise son énergie et altère sa santé (prévention du burn-out par exemple).
  • Xénobiotiques : un xénobiotique est une molécule chimique polluante et parfois toxique qui se retrouve à l’intérieur de l’organisme après ingestion ou contamination de surface (pesticides dans l’alimentation, métaux lourds dans le tabac, les gros poisson et les vaccins, médicaments et en particulier les antibiotiques). L’INSERM récence à ce jour de nombreuses études scientifiques traitant de l’impact négatif des xénobiotiques sur la santé, et dont les principaux portent sur l’altération des mitochondries et du microbiote intestinal.
  • Epigénétique : l’étude de l’impact de l’environnement sur l’homme nous permet de comprendre comment des anomalies épigénétiques contribuent au développement et à la progression de maladies. Souvent associées à des troubles alimentaires, elles sont aussi transgénérationnelles, c’est-à-dire transmises à nos enfants et leurs descendants. Par exemple, la maladie de Crohn, cœliaque, lupus, sclérose en plaques SEP, diabète, obésité morbide, hypersensibilité, allergies, certains cancers ...
  • Polymorphisme génétique : cela explique pourquoi nous sommes prédisposés à développer certaines maladies. Depuis la découverte du séquençage complet de l’ADN du génome humain en avril 2003, la variabilité de l’expression de nos gênes explique que certaines fonctions métaboliques de notre corps sont plus ou moins performantes. On le découvre lors d’analyses portant sur l’état fonctionnel du transit intestinal (examen relatif au FUT2), la méthylation (analyse MTHFR) conduisant à des douleurs inexpliquées ou un vieillissement accéléré. Mais le plus important à retenir, c’est que l’état pathologique est REVERSIBLE dès lors que l’on a identifié ce qui manque au corps pour bien fonctionner et qu’on le lui donne (par exemple en donnant des probiotiques riches en bifidobactéries ou la prise d’un oligosaccharide fucolysé appelé fucosyllactose pour un enfant né par césarienne ayant des troubles intestinaux et un eczéma).
  • Mitochondrie : ces petites centrales présentent dans nos cellules, fournissent la monnaie énergétique universelle dont notre corps à besoin – l’ATP pour” Adénosine Triphosphate”. En médecine Traditionnelle Chinoise nous parlons de l’énergie vitale universelle. Plus nos mitochondries sont performantes, plus nous avons de tonus et du Qi. Cela comprend aussi nos performances intellectuelles, physiques et sexuelles. L’optimisation des performances est aussi l’égérie du monde du travail. D’ailleurs, des sociétés comme Michelin qui travaillent sans relâche à optimiser leurs pneus, ont bien compris que l’optimisation de la santé de leurs cadres était aussi bénéfique au business. C’est pourquoi la mutuelle de l’entreprise rembourse sur une base forfaitaire les médecines douces.

Le saviez-vous ?

Des mitochondries fonctionnelles limitent le stress oxydatif (source de vieillissement).
Concept de la Medecine Anti-âge : la “Mitochondrie Thérapie“.
En tant que Heilpraktiker a Clermont Ferrand, je vous propose d’essayer la thérapie Mitochondriale. Elle obéit à 3 règles : “ne pas tomber malade, ne pas devenir vieux en mauvaise santé, ne pas mourir prématurément“.