Pourquoi faire appel à un naturopathe ?

Par Carole GIRARD

Si vous habitez Clermont-Ferrand et sa proche banlieue, vous êtes certainement sensible au milieu naturel d’exception dans lequel nous vivons. Si en plus vous êtes soucieux de votre qualité et hygiène de vie et votre santé au naturel, alors la naturopathie est faite pour vous. Cette approche de santé s’inscrit pleinement dans l’envie de vivre en santé, le plus naturellement possible, dans un corps en pleine forme, toute en disposant de toutes ses capacités intellectuelles, psychiques et cognitives.

Qu’est-ce qu’un naturopathe ?

Wikipédia définit la Naturopathie, pratiquée par un Naturopathe diplômé, comme étant « une médecine non conventionnelle permettant d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme par des moyens considérés comme naturels« .

Que fait un naturopathe ?

Le naturopathe remonte jusqu’à la cause de la pathologie, pour agir dessus, de façon à rétablir l’équilibre naturel et faire en sorte que le symptôme n’ait plus à s’exprimer et disparaisse de lui-même.

Bienfaits et principes de la naturopathie

Que prescrit de faire un naturopathe ?

Les moyens pouvant être utilisés en naturopathie pour aider les personnes qui souffrent d’un dérèglement sont nombreux :

  • Changer d’alimentation (ex : aliments naturellement anti-douleur),
  • Détoxifier en douceur par des plantes,
  • Jeûne (intermittent sur 12H la nuit, par exemple) ou FMD,
  • Améliorer son hygiène de vie (ex : arrêt du tabac),
  • Phytothérapie (ex : boire une tisane pour mieux dormir),
  • Massage pour abaisser le niveau de stress,
  • Activité physique modérée et passer du temps dans la nature,
  • Exposer son visage et corps au soleil et à la lumière du jour,
  • Repos, sieste, méditation,
  • Prise de compléments alimentaires ciblés en pharmacie (ex : vitamines),
  • Appliquer des douches froides sur les jambes douloureuses par exemple, ou prendre un bain froid après l’effort physique intense,
  • Exercices d’oxygénation cellulaire et de respiration améliorée (cohérence cardiaque),
  • Rire et être bien entouré,
  • Acupuncture par stylo,
  • etc.

Quelles différences entre le naturopathe et un médecin ?

Le médecin sort de la faculté de Médecine après plusieurs années d’études très encadrées. Selon la définition du dictionnaire il s’agit d' »un professionnel de la santé titulaire d’un diplôme de docteur en médecine. Il soigne selon ses spécialisations les maladies, pathologies et blessures de l’être humain ».

Le médecin soigne son patient qui souffre d’une pathologie en délivrant des médicaments, le plus souvent, qui agissent directement sur les symptômes. Son but est de permettre au patient de guérir au plus vite, sans agir directement sur l’origine du trouble.

Sur quoi repose l’approche du Naturopathe ?

Toutes les approches dispensées par les centres de formation à la naturopathie que ce soit en France, Suisse et Allemagne s’appuient sur les mêmes principes fondamentaux :

  1. Vitalisme : il s’agit d’évaluer le niveau d’énergie vitale d’une personne afin de déterminer sa capacité d’auto-guérison naturelle (énergie, état psychologique, etc.).
  2. Humorisme : « Le microbe n’est rien, le terrain est tout » disait Louis Pasteur. Il s’agit de s’assurer que la personne ne présente ni surcharges ou encrassement qui pourraient handicaper le fonctionnement optimal de son organisme, ni carences qui pourraient être à l’origine des déséquilibres rencontrés.
  3. Causalisme : Le naturopathe cherche à comprendre ce qui a causé le dysfonctionnement à l’origine du trouble, pour ensuite donner au corps de quoi fonctionner de manière optimale (homéostasie).
  4. Hygiénisme : En naturopathie nous utilisons exclusivement des techniques et outils naturels en veillant à ne provoquer aucun effet secondaire.
    « En premier, ne pas nuire » disait Hippocrate, le père de l’éthique médicale.
  5. Approche holistique : ce concept repose sur une approche globale de l’individu pour le traiter dans son ensemble (physiologique, psychologique, émotionnelle, énergétique), contrairement à la médecine classique divisée en spécialités (cardiologue, gynécologue, allergologue, gastro-entérologue, oncologue, etc.).

Quelle est la différence entre naturopathe, heilpraktiker et naturothérapeute ?

Naturopathe : il pose des questions pour comprendre l’origine du mal

La naturopathie repose sur le principe que les maladies trouvent leur cause et sont très souvent déclenchées par :

  • Une alimentation inadaptée,
  • Un stockage de toxines dans l’organisme,
  • Un déséquilibre de l’énergie vitale,
  • Des carences alimentaires ou/et fonctionnelles (ex : lié à l’âge ou une chirurgie).

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, “la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Lors de la première séance, le naturopathe interroge la personne sur ses habitudes, ses antécédents, son alimentation, etc.. Il utilise également les bilans biologiques et l’observation clinique de la personne (teint, ongles, cheveux, yeux, peau, posturologie, langue, dents, etc.), afin de dresser un bilan de vitalité. Puis il propose des solutions naturelles pour revenir à un état de santé naturelle.

Heilpraktiker naturopathe : il dispose d’une spécialité

Le Heilpraktiker est naturopathe et dispose en plus d’une solide formation en diagnostic des maladies infectieuses, pathologies nécessitant des soins d’urgence à l’hôpital, et toutes situations nécessitant la consultation immédiate d’un médecin ou spécialiste (ex : dentiste). Le Heilpraktiker est un praticien de santé ayant réussi l’examen du Ministère de la santé Allemand portant principalement sur des questions de médecine clinique et cas pratique.

Naturothérapeute : il est à la fois naturopathe et thérapeute

En tant que Naturothérapeute à Clermont-Ferrand, je suis à la fois naturopathe Heilpraktiker et thérapeute possédant une formation spécifique me permettant de dispenser – en plus de conseils personnalisés – des soins spécifiques en stimulant le plus naturellement possible l’organisme. Cela permet de soulager très vite les symptômes.

Pour cela, au cours de la séance, j’utilise divers moyens naturels comme l’Ostéo énergétique chinoise, l’acupuncture sans aiguille, le drainage, les massages (points Trigger, fascias, etc.), la gestion du stress, les pierres chaudes, la luminothérapie, la réflexologie, désintoxin-homéopathie, les fleurs de Bach et l’aromathérapie, les emplâtres, etc.

Ensuite, des solutions naturelles, écologiques dans leur démarche et un protocole de micronutrition sont proposés afin de traiter la cause du trouble.

Quelles techniques sont utilisées par le naturopathe ?

Les principales techniques utilisées sont les suivantes. Le choix est adapté à chaque personne en fonction de sa sensibilité, de son intérêt pour l’une ou l’autre de ces techniques, mais aussi son efficacité.

  • Identification palpatoire des zones du corps bloquées, mal irriguées, chaudes, froids, sèches, douloureuses
  • Techniques douces avec les mains sui relance le MRP et les méridiens d’acupuncture
  • Réflexologie plantaire
  • Technique énergétique harmonisation des chakras, MRP, balance Yin / Yang
  • Alimentation ou hygiène nutritionnelle : diététique, nutrition, micro-nutrition, cure saisonnière, détox
  • Psychologie ou hygiène neuropsychique : exercices de relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, aider au lâcher prise,
  • Exercices physiques et fonctionnement des émonctoires
  • Techniques respiratoires et d’oxygénation avec le Bol d’air Jacquier notamment
  • Plantes, homéopathie ou phytothérapie (revitalisante, drainante, adaptogène), huile essentielle, baume, aromathérapie
  • Technique vibratoire : utilisation des couleurs, de la musique, ions négatifs.

Que permet de soulager la naturopathie ?

  • Soulager des problèmes de santé et symptômes,
  • Retarder le vieillissement cellulaire,
  • Accompagner la personne vers le retour à la pleine santé, globalement pour toutes les maladies de dites de civilisation moderne :
    – obésité,
    – stress, anxiété, burn-out,
    – addiction,
    – allergie,
    – migraine,
    – trouble du sommeil,
    – douleurs de type notamment rhumatismale,
    – trouble digestif,
    – trouble hépatique NASH,
    – dysfonctionnement mineur de la thyroïde,
    – troubles de la circulation sanguine,
    – diabète de type II,
    – hypercholestérolémie,
    – acné,
    – RGO,
    – mycose vaginale, fessier, etc.

On obtient aussi de bons résultats sur :
– ménopause et andropause,
– troubles de la reproduction,
– troubles du sportif,
– stress oxydatif,
– Alzheimer,
– Parkinson,
neuropathie,
– fibromyalgie,
– covid long,
– polyarthrite rhumatoïde,
– spondylarthrite, etc.
– etc.

Que fait un naturopathe pendant le RDV ?

Si vous choisissez la téléconsultation un ou plusieurs questionnaires vous sera envoyé par mail et à remplir pour le jour de votre RDV. En cas de consultation en cabinet, un questionnaire approfondi, sous forme d’un dialogue et d’échanges sera mené afin d’identifier vos attentes, connaître vos antécédents, votre nature, vos traitements en cours (sur lequel le praticien n’intervient pas), mode de vie, votre état psychologique, vos facteurs de risques d’exposition à des substances nocives, etc. Il s’agit ici d’évaluer précisément votre vitalité. Des examens spécifiques peuvent être demandés.

Puis un bilan de vitalité est réalisé (examen iridologie, langue, prise de pouls chinois, bilan énergétique, qualité du sommeil, zones douloureuses, etc.) ainsi qu’un interrogatoire ciblé en fonction des zones impactées.

Ensuite, un soin est prodigué si besoin pour compléter cet entretien et soulager ce qui peut l’être.

Enfin, il sera établi un programme d’hygiène vital constitué de conseils permettant ainsi une prise en charge globale des différents plans de la santé pour vivre et vieillir en santé (alimentation et diététique, activités physiques, gestion psycho-émotionnel, énergétique, complémentions nutritionnels ou biothérapie, lecture, exercices).

Quels sont les dangers à consulter un naturopathe ?

La naturopathie n’est pas dangereuse si elle est pratiquée par un professionnel formé, titulaire d’un diplôme, qui connait le corps humain, ses besoins fondamentaux (dose ou apport journalier recommandé par les hautes instances de santé), et applique le principe de précaution avec certaines substances pouvant être nocives pour la santé (ex : huile essentielle). La formation continue est également très importante dans ce milieu. L’anamnèse est essentielle, car elle permet d’identifier les éventuelles interactions de certaines substances avec des médicaments, ainsi que les contre-indications (ex : anticoagulant).

Mais au-delà de la pratique, il y a le discours et les convictions de chaque naturopathe qui peuvent interférer ; et c’est sans doute là qu’il faut être vigilant !

La naturopathie n’est pas une approche miraculeuse. Elle est complémentaire à la médecine allopathique et s’attache à apporter des solutions naturelles en provoquant le moins d’effets secondaires (iatrogène). L’approche doit reposer le plus possible sur l’Evidence Base Medecine, c’est-à-dire efficacité prouvée par des études scientifiques.

C’est dans ce but qu’est établit le programme d’hygiène vitale. Il vise à permettre un retour à l’équilibre de l’énergie vitale – de quelques jours à plusieurs mois – afin que le corps soit le plus possible en parfait état de santé, ce qui est la condition normale de l’être humain. Dans cet état de santé, on ressent le bien-être et la joie de vivre. Le potentiel d’énergie vitale individuelle est variable selon les acquis de chacun depuis sa naissance (génétique). Elle augmente ou diminue en fonction de notre mode de vie sur le plan physique et émotionnel (épigénétique) et des traumatismes subis. C’est lorsque s’installe un manque d’énergie vitale que l’on prend conscience des défaillances dans le fonctionnement de son organisme (défenses immunitaires, assimilation des aliments, évacuation des déchets métaboliques, réparation et renouvellement cellulaire, anomalie dégénérative, etc.).

Qu’est-ce que l’auto guérison en naturopathie ?

Souvent on emploie le terme d’autoguérison lorsque l’on parle de la capacité naturelle du corps humain – qui dépend de la vivacité de son énergie vitale – à solutionner ou réparer tout seul le problème (ex : fracture, coupure, brûlure, stimulation vaccinale, etc.). Hippocrate était médecin et disait en parlant de cette approche « Que ton alimentation soit ta seule médecine« .

On l’a sans doute oublié, mais avant la naissance de l’industrie pharmaceutique, les seules médecines naturelles étaient l’alimentation, les plantes et les champignons. Un peu de sagesse voudrait que l’on revienne dans beaucoup de troubles de santé, prioritairement à cette approche. Toutefois, cela n’est pas toujours possible, d’où l’intérêt d’associer la médecine conventionnelle à la naturopathie pour obtenir de meilleurs résultats sur la durée.

Ensuite, n’oublions pas de stimuler correctement les fonctions éliminatrices et réparatrices de notre corps par :

  • Le mouvement (BOUGER),
  • L’oxygénation de nos cellules (RESPIRER),
  • L’état d’esprit (POSITIVER),
  • Se ressourcer (DORMIR)
  • Nourrir nos organes (MANGER et BOIRE),
  • Bruler nos déchets (ELIMINER).

Quand on est en forme, l’Energie circule. On a du carburant, des idées claires et positives, notre énergie vitale est à son équilibre. Au contraire, quand on est fatigué, contrarié, pompé, stressé, épuisé et que notre corps nous fait souffrir, alors c’est que notre énergie vitale est basse.

Finalement, retenons que chaque pathologie s’exprime par une signature énergétique déséquilibrée palpable en Médecine Traditionnelle Chinoise. Prenez conscience de votre propre seuil énergétique à ne pas dépasser, en prenant très tôt les devants pour ne pas laisser votre état s’empirer (changer ses habitudes, soulager ce qui peut l’être, prendre soin de soi en allant consulter).

Que veut dire « médecine holistique » ou « médecine globale » en naturopathie ?

La médecine holistique part du principe qu’il faut considérer l’individu comme un tout, c’est-à-dire tenir compte de son état sur le plan physique et psycho émotionnel. Etant unique, il faut apporter à la personne une réponse personnalisée et spécialement calibrée pour ses besoins du moment. Enfin, il convient de toujours s’attacher à identifier l’origine des pathologies, afin d’appliquer un traitement causal doublé d’un traitement de fond pour éviter la récidive ou l’aggravation.

En tant que praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise, l’approche holistique consiste aussi à équilibrer les balances Yin et Yang du corps. En qualité d’Ostéo énergéticienne à Clermont-Ferrand, j’œuvre également à faciliter un mouvement libre et sans entrave du corps, muscles, os, tendons, organes, viscères, fascias, liquides, tissus et énergie vitale.

Cette approche s’applique à toutes disciplines holistiques : homéopathie, acupuncture, ostéopathie, biorésonance (médecine quantique), réflexologie, magnétisme … Aucune n’est meilleure que l’autre, en revanche, nous sommes plus ou moins sensibles et réceptifs à certaines d’entre elles.