Se remettre du Covid Long grâce à la MTC et la micro-nutrition

Par Carole GIRARD

Que faire lorsque les symptômes du virus durent ?

Nous sommes nombreux à avoir contracté le virus à Clermont-Ferrand, comme partout ailleurs en France. Que l’on soit vacciné ou non, les séquelles de son passage sont loin d’être anodins, car ils impactent notre vie au quotidien. Les témoignages sont suffisamment nombreux pour que cette pathologie soit traitée avec sérieux. Ce que je rencontre le plus au cabinet, ce sont des patientes (principalement) souffrant de :

  • Fatigue chronique
  • Maux de tête
  • Difficultés respiratoires
  • Perte d’odorat
  • Trouble du cycle menstruel
  • Anxiété et dépression
  • Acouphènes
  • Trouble de la mémoire et de l’humeur
  • Somnolence, troubles du sommeil
  • Diminution de la vue

Bonne nouvelles des solutions naturelles existent pour se remettre sur pied.

RDV Naturopathe & Ostéo énergétique chinoise à Clermont-Fd
RDV Naturopathe & Ostéo énergétique chinoise à Clermont-Fd

Symptômes du Covid long

Chaque individu a ses faiblesses génétiques, immunitaires et de terrain (prédisposition à développer telle ou telle maladie). On constate que l’infection au virus Delta ou Omicron, met en exergue la ou les faiblesses de chaque individu par des symptômes divers mais bien réels et préoccupants.

C’est une bonne raison de traiter en Naturopathie la cause du dysfonctionnement en plus des symptômes, afin d’éviter les aggravations ou la chronicité.

Quand faut-il consulter ?

Dès lors que vous vous épuisez et n’avez plus d’énergie, faites-vous aider. C’est le cas lors de :

  • Fatigue physique avec une réduction importante des activités professionnelles, sociales et personnelles
  • Fatigue psychique avec des troubles importants de la mémoire, de la concentration et de l’humeur
  • Essoufflement sans inhabituel, parfois accompagné d’une toux persistante
  • Douleurs thoraciques, douleur ostéo articulaire, douleur musculaire, mal de tête, douleurs lors des mouvements des yeux, douleur aux oreilles, sensation de brûlures de la peau, chute de cheveux, sensation de vibration dans la tête, mal de ventre
  • Troubles du sommeil avec des insomnies et micro-réveils,
  • Dérèglement menstruel pour les femmes, troubles de l’érection et diminution de la libido
  • Troubles alimentaires, perte du goût et de l’odorat,
  • etc.

L’évolution de ce ou ces symptômes est généralement fluctuante dans la journée et la nuit avec des phases d’aggravation plus ou moins longues (de quelques minutes à plusieurs heures).

Traitement et prise en charge du Covid Long

La solution consiste à personnaliser la prise en charge en fonctions des troubles ressentis. Généralement je conseille à mes patients de pratiquer des exercices de respiration type cohérence cardiaque. Ils peuvent être pratiquement seul, à tout moment et sans danger. Pour vous aider, voici une vidéo utile sur la cohérence cardiaque.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, l’écoute des pouls m’amène le plus souvent à constater un faiblesse du Jen Mo et un déficit de YIN que l’on comble en stimulant par exemple le 6 JM (à proximité du nombril). Des moxas ou pierres chaudes positionnées sur certains points du Méridien de Vessie (dans le dos) soulagent immédiatement la personne de ses tensions et douleurs. Associé à un massage des points Shu situés dans le dos, ainsi que la stimulation du 36E situé sur le côté de la jambe sous le genou, redonne de l’énergie et du tonus à la personne.

Lors de cette pratique, si je constate que des énergies sont stagnantes en raison d’un blocage ostéo-musculaire, la manipulation de Poyet (méthode d’ostéopathie associée à la Médecine Chinoise) permet de relance le MRP (Mouvement respiratoire primaire).

En complément de la séance, pour certaines personnes il faut privilégier :

  • La prise de vitamines, minéraux et plantes qui vont stimuler le système immunitaire (vitamine D, zinc, sélénium, astragale, etc.).
    « Plusieurs études observationnelles portant sur près de deux millions d’adultes suggèrent que la carence/insuffisance en vitamine D augmente la sensibilité au COVID-19 » – source PubMed 11 décembre 2021 – Rôle pronostique et thérapeutique de la vitamine D dans le COVID-19
  • Lutter contre l’inflammation en réduisant les réactions pro-inflammatoires (orage de cytokines), grâce notamment aux resolvines, EPA-DHA, épices, plantes adaptogènes, etc.
    « La consommation rationnelle d’aliments ou de suppléments enrichis en ω-3 pourrait réduire les complications du COVID-19 et pourrait constituer une mesure préventive. » – source PubMed 2 décembre 2021 – Évaluation des acides gras polyinsaturés sur la réduction des risques associés au COVID-19
  • Réduire les troubles intestinaux, neurologiques en rééquilibrant le microbiote intestinal (consommation de pré et probiotiques, légumes, jus, etc.)
    « La dysbiose du microbiote intestinal après la résolution de la maladie pourrait contribuer à des symptômes persistants, » – source PubMed 11 janvier 2021 – La composition du microbiote intestinal reflète la gravité de la maladie et les réponses immunitaires dysfonctionnelles chez les patients atteints de COVID-19
  • Améliorer la qualité du sommeil en donnant des plantes et/ou précurseurs du gaba, de la sérotonine et la mélatonine
    « En 2019, 10 à 20 % de Français se plaignent de troubles du sommeil« . Selon le CNRS « la mélatonine (…) présente un intérêt thérapeutique significatif dans l’insomnie primaire du sujet de plus de 55 ans, dans les troubles du rythme veille/sommeil » – CNRS Dumas, 3 novembre 2021.
  • Supprimer les douleurs liées à des blocages ostéo-articulaires, voire contractions musculaires, par une manipulation douce et à l’écoute du corps (Méthode Poyet) en plusieurs séances parfois.
    « Plusieurs études mettent en évidence les effets bénéfiques de la médecine ostéopathique sur l’inflammation et la régulation immunitaire (…) elle peut améliorer l’état des patients infectés (par le Covid) en diminuant les symptômes et en augmentant l’efficacité des soins conventionnels. » PubMed – Mars 2021 Évaluation fondée sur des données probantes des effets thérapeutiques potentiels de la médecine ostéopathique complémentaire pour les soins multidisciplinaires des patients atteints de COVID-19 aigus et convalescents.
  • Réduire les cycles de l’inflammation et les épisodes de fatigue par la levée des blocages énergétiques dans certains parties douloureuses du corps (Médecine Traditionnelle Chinoise) couplée à la consommation de plantes pour éliminer les toxines (phytothérapies).
    « Les preuves actuelles ont démontré des effets curatifs impressionnants de plusieurs médecines chinoises (MC) pour Covid-19, ce qui nous invite à réfléchir sur le rôle de la MC à l’ère de la médecine moderne. » – PubMed 8 Janvier 2021 et Chinese Journal Of Integrative MedecineLa médecine chinoise dans la lutte contre le Covid-19 : rôle et inspiration
  • Améliorer l’oxygénation du sang et réduire le stress oxydatif avec le Bol d’Air Jacquier (le cabinet en est équipé) et des marches en forêt, à la campagne ou dans un parc.
  • Améliorer la qualité de l’air à la maison et réduire la présence d’agents infectieux : Vous pouvez avoir recours aux Huiles Essentielles. L’HE d’orange douce, d’eucalyptus globuleux, de pin sylvestre ou d’arbre à thé (tea tree) utilisés en diffuseur (seule ou combinée) vous permettront d’assainir l’air.
  • Réduire localement la douleur : L’HE gaulthérie en flacon unitaire pure à diluer, appliquée sur la peau, permet d’apaiser la douleur et l’inflammation locale (ex : arthrite, migraine).
Prendre RDV pour une consultation avec ma Naturopathe et une séance de soins à Clermont-Ferrand